mardi 17 janvier 2017

Discussions de rue

7 commentaires:

  1. Commentaires ou attitudes sont parfois déroutants en fauteuil effectivement. Un "blindage" de plus qu'il faut acquérir ... Selon les jours et les humeurs des chauffeurs de transports publics on pourrait lire sur leur visage ce qu'ils pensent lorsqu'ils doivent descendre de leur véhicule et actionner le matériel de transfert.

    RépondreSupprimer
  2. ça nous rapproche des gens en général mais effectivement parfois il faut encaisser des attitudes qui manquent de respect ou d'humanité.C'est là il vaut mieux être au clair avec son handicap et ne pas réagir avec trop de virulence.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Faire le poing dans sa poche tout en appréciant les rapprochements qui peuvent être beaucoup plus forts qu'entre valides.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il y a souvent moins de barrières

      Supprimer
  5. Peut-être que ces gens qui sont bien souvent dans la misère se sentent proches d'autres "compagnons de galère" en quelque sorte...

    RépondreSupprimer